Baud : Les maires et des présidents des EPCI du Morbihan s’engagent dans une démarche d’accessibilité

A l’occasion de leur congrès départemental, les maires et présidents des EPCI du Morbihan ont échangé sur l’accessibilité des espaces publics en faveur des personnes en situation de handicap et à mobilité réduite.

Yann Jondot, maire de Langoëlan et ambassadeur des handicaps auprès de la secrétaire d’État auprès des personnes handicapées, est venu présenter aux élus des solutions simples pour rendre les bâtiments publics accessibles.

Les maires et présidents des EPCI du Morbihan se sont engagés au travers d’une charte dans une démarche expérimentale de mise en accessibilité de tous les équipements publics par des moyens simples, concrets, pragmatiques et peu onéreux pour les communes et avec pour objectif d’étendre l’expérimentation à tout le territoire national.

La charte précise que :

« Depuis le 1er janvier 2015, les établissements recevant du public (ERP) non conformes aux règles d’accessibilité ont établi un Agenda d’accessibilité programmée (ADAP), avec un engagement de réaliser les travaux nécessaires à la mise en conformité, dans un délai limité.

Ainsi, dans l’attente de la mise en conformité avec la loi (ADAP), plusieurs mesures alternatives simples, pragmatiques, peu onéreuses et éventuellement dérogatoires, sont proposées :

  • L’achat par chaque commune d’une rampe d’accès amovible mise à disposition par la mairie en cas de besoin ;
  • La pose d’une sonnette accessible aux personnes en situation de handicap devant les établissements publics ;
  • La pose d’une rampe d’appui pour gravir quelques marches à l’attention des personnes à mobilité réduite qui ne sont pas en fauteuil roulant ;
  • Tout aménagement lié aux handicaps (bandes de guidage, marquage au sol, système d’aide à l’audition…) ;
  • Une autoévaluation par le maire, permettant de visualiser le niveau d’adaptation des communes (ABC) par la pose d’autocollants en entrée d’agglomération »

La mairie de Missiriac s’est d’ores et déjà illustrée dans la démarche en devenant la 1ère commune dans le Morbihan à recevoir le label d’accessibilité handicap de niveau A.

La lettre A correspond à « Réalisé », le B à « En réalisation » et le C à « En étude ».

 20181020_114439 20181020_110602 20181020_141355 20181020_133753 20181020_130944

Vous aimerez aussi...