La Roche-Bernard, une charmante petite ville

IMG_7441

Je viens d’aller à la rencontre de Daniel Bourzeix, maire, et des adjoints de La Roche-Bernard. Cette commune a la particularité d’être la plus petite de la circonscription et même du Morbihan. La visite a été l’occasion de mieux comprendre les réalités quotidiennes de la commune, les difficultés et les problématiques qu’elle peut rencontrer. Ensemble, nous avons pris le temps de discuter des différents projets qui intéressent directement la commune et sa population.

“Une prédominance commerciale”

Ce jour était un jeudi, j’en ai donc profité pour faire un petit tour de marché et visiter plusieurs commerces afin de prendre le “poul” de l’activité commerciale. Alors que dans certaines communes, les petits commerces sont en perte de vitesse, ils sont encore très nombreux dans le centre-ville de cette ancien chef-lieu de canton qui a su préserver sa prédominance commerciale sur le territoire. Bien sûr, cela n’empêche pas un certain nombre d’entre-eux de subir une baisse d’activité, notamment du fait du développement du e-commerce, mais leur nombre, plus important qu’ailleurs, prouve malgré tout que La Roche-Bernard garde une aura singulière.

Visite du collège Saint-Joseph-La Salle

J’ai également fait une halte au collège Saint-Joseph – La Salle qui a récemment fêté son 50e anniversaire. Regrettant de n’avoir pu me rendre disponible pour l’événement qui s’est déroulé au printemps, j’ai proposé au directeur, Marc Nicol, de lui rendre visite pour rencontrer les professeurs, les élèves et les agents.

D’importants travaux de modernisation

Le directeur du collège m’a présenté les travaux de modernisation actuellement en cours en présence du directeur, du conseiller principal d’éducation, ainsi que des présidents des associations de parents d’élèves et d’Alain Guihard, maire de Nivillac et conseiller départemental du canton. Ceux-ci ont pour but de mettre les bâtiments en conformité avec les normes de sécurité-incendie actuelles, et donc, de profiter des réaménagements nécessaires, pour modifier certains espaces tout en misant sur un meilleur confort thermique et acoustique. Tout cela avec un objectif bien précis : gagner en confort de travail et en efficacité pédagogique. Ce vaste chantier, pour l’essentiel assuré par des entreprises locales, prendra fin au printemps 2019. Les 545 élèves de l’établissement devront donc encore patienter quelques mois avant de profiter pleinement de ces améliorations.

Dans l’attente, le collège continue progressivement d’améliorer son parc informatique et ses outils numériques. Preuve en est que ces cinq dernières années, 70 000 euros ont été investis dans ce domaine. Tout en misant sur la modernité, Marc Nicol n’en oublie pas moins les valeurs qui font le socle de l’établissement. Valeurs qu’il s’attache, en collaboration avec les différents acteurs du collège, à mettre dans le cadre du projet d’établissement.

 

IMG_7443

IMG_7384

IMG_7380 IMG_7379 IMG_7371IMG_7417 IMG_7427

IMG_7403 bis

Vous aimerez aussi...