Lacunes sur le site du référendum d’initiative partagée

QUESTIONS AU GOUVERNEMENT – Question écrite n° 20980 à M. le ministre de l’intérieur sur les lacunes qui ont été signalées sur le site de la procédure du référendum d’initiative partagée dans le cadre de la consultation sur la question de la privatisation d’Aéroports de Paris.

Question publiée le 02/07/2019

M. Paul Molac attire l’attention de M. le ministre de l’intérieur sur les lacunes qui ont été signalées sur le site de la procédure du référendum d’initiative partagée dans le cadre de la consultation sur la question de la privatisation d’Aéroports de Paris. Depuis le lancement de l’opération, de nombreux signalement de la part des citoyens font état d’une mauvaise ergonomie ainsi que des problèmes liés au fonctionnement de la page web. Ces dysfonctionnements sont de nature à rendre plus difficile la contribution des citoyens à cette pétition. Votée en 2008, cette procédure a le mérite de permettre une expérience de démocratie participative, une première en France à cette échelle. Néanmoins, elle est entravée par les moyens techniques mis en œuvre : la plateforme gagnerait à être améliorée, et la France a la possibilité technologique de mettre à disposition des citoyens des outils novateurs comme ceux qui sont introduits progressivement en Islande, en Finlande ou en Estonie, mais également au Mexique ou au Kenya (consultations par voie informatique ou des plateformes collaboratives). Aussi, il souhaite savoir comment et quand cette plateforme de dépôt des signatures a été conçue, et si sa conception va être renforcée pour éviter les dysfonctionnements qui nuisent au bon fonctionnement des procédures prévues par les institutions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.