Mes priorités pour la réforme constitutionnelle

 

L’examen du projet de loi constitutionnelle a débuté hier mardi 26 juin en Commission des Lois. J’ai pris la parole pour préciser mes priorités sur cette réforme d’importance: Equilibre des pouvoirs entre exécutif et législatif; Libre administration des collectivités locales et véritable pouvoir d’adaptation; Reconnaissance des langues régionales. Ces trois thématiques principales, seront défendues par le biais de près de 45 amendements que j’ai déposés en mon nom, parmi lesquels figurent aussi des sujets relatifs à l’indépendance de la justice ou au référendum d’initiative partagée. J’ai par ailleurs cosigné de nombreux amendements relatifs à la reconnaissance de la nécessaire lutte pour la protection de l’environnement dans la Constitution.