Positionnement pour l’élection présidentielle

L’élection présidentielle d’avril est celle de tous les dangers. Elle est atypique, déroutante, lourde de menaces comme la suppression des régions, donc de la Bretagne pour Mme Le Pen, ou la régression sociale pour M. Fillon. L’idée même d’avoir un second tour avec ces deux protagonistes est pour moi inconcevable.

Chez les autres candidats, la cohérence de mes convictions régionalistes, économiques, sociales et environnementales n’est pas intégralement représentée.

Mais, après avoir pris le temps d’étudier leurs différents programmes, j’ai décidé d’apporter mon soutien à Emmanuel Macron pour qui je voterai dès le premier tour de l’élection Présidentielle.

Emmanuel Macron est le candidat dont les idées sur la ruralité, l’organisation territoriale et l’activité économique sont les plus proches des miennes.

Comme moi, c’est un homme libre des logiques partisanes qui cherche à rassembler, son indépendance d’esprit doit nous permettre de faire évoluer le pays vers une organisation des territoires propice aux acteurs locaux et à une amélioration de la qualité de vie pour le plus grand nombre. Choisir un candidat à l’élection présidentielle aujourd’hui, dans ce moment d’incertitude politique, c’est engager le dialogue au service des citoyens.