Pour que le fret maritime irlandais post-brexit passe par les ports bretons

A l’initiative de la députée du Havre Agnès Firmin Le Bodo, nous avons envoyé un courrier commun à l’attention de Violeta Bulc, Commissaire européenne chargée des transports pour lui faire part de notre incompréhension, en relais de la Région Bretagne et de l’Etat notamment, de la décision de la Commission européenne d’obliger le fret maritime irlandais post-brexit à passer au large des ports français sans s’y arrêter. La Commission européenne souhaite en effet se baser sur des liaisons entre Dublin et Cork et Rotterdam et Anvers qui existent déjà. Les ports de Roscoff, Brest et Saint-Malo ne font « pas partie du corridor mer du Nord – Méditerranée » et sont de facto exclu selon la commissaire européenne alors que ceux-ci sont géographiquement les plus proches en plus d’êtres réactifs et pouvant absorber le surcroît d’activité.

Lettre commune Bulc Corridor cosignée – 21.09.2018

Violeta Bulc 1
Violeta Bulc 2