Cédric Le Cointe, Meilleur Apprenti de France en mécanique moto

IMG_26131

Quand la passion ouvre grand les voies de la réussite

Cédric Le Cointe, 18 ans, vient de recevoir la Médaille d’or du Meilleur Apprenti de France en maintenance de véhicules, cycles et motocycles. Il fait actuellement son apprentissage à Ploërmel, dans les ateliers de Plo Bike. Heureux dans un métier-passion qu’il a choisi et su défendre, il est au tout début d’un parcours professionnel déjà très prometteur.

Une voie qui se trace, des obstacles qui s’effacent

Originaire de Caro, né à Malestroit, Cédric Le Cointe est un passionné de moto. Depuis toujours, sans pouvoir définir comment et pourquoi, il aime les motos. Il ne compte aucun motard dans sa famille proche ou dans son entourage. Pourtant, dès tout petit, le bruit d’un moteur de moto suscitait toute son attention. S’il ne définit pas précisément l’origine de sa passion, il sait parfaitement déterminer celle de sa vocation. C’est son stage de découverte en troisième qui l’a révélée. Dès l’information de ce stage obligatoire, tous ses vœux s’étaient orientés naturellement vers un garage moto : Plo Bike, à Ploërmel. Il met tout en œuvre pour l’obtenir. « J’ai appelé moi-même pour me présenter. Puis je suis allé moi-même sur place. Maintenant que je suis dans l’entreprise, je vois que faire la démarche d’appeler et de se présenter fait vraiment la différence. » Le fait que le jeune homme ose faire lui-même ses démarches séduit Berthwald Breton, le gérant. Toutefois, un problème se pose : il ne peut pas accéder à sa requête pour les dates demandées. Qu’à cela ne tienne, le lieu du stage étant non négociable pour Cédric, il s’arrange pour venir le faire hors période scolaire, pendant une semaine, lors des vacances de la Toussaint. « Prendre une de mes semaines de vacances pour faire ce qui me passionne, ce n’était même pas vraiment un sacrifice ! C’est ce qui m’a permis de trouver ma voie ! »

Une orientation qui surprend, mais qui n’est pas négociable

Sa voie trouvée, Cédric cherche ensuite comment la suivre. L’option d’un lycée professionnel est ce qui lui permettrait d’accéder au métier de mécanicien moto. Il décide donc de prendre cette orientation. Là encore, il doit passer des obstacles. Il se heurte aux réticences de son professeur principal : « Il trouvait que j’avais du potentiel et donc que je ne devais pas aller en bac pro. Mais je savais ce que je voulais faire ! Et la réussite d’aujourd’hui, en plus de la passion de ce métier, me conforte dans mon choix : c’était le bon ! » Ses parents aussi ont eu quelques inquiétudes : « Je n’ai jamais été très manuel, alors ils ne me voyaient pas dans un métier comme ça. Puis ils ont vu que ça me plaisait et que je m’épanouissais. Ils sont très fiers de ce que j’ai réalisé ! »

Cédric fait son bac pro au lycée Jean-Jaurès de Rennes en trois ans, avec tous ses stages chez Plo Bike. C’est en terminale qu’il s’inscrit au concours du Meilleur Apprenti de France, une possibilité que propose son lycée. Il réussit l’épreuve départementale, puis régionale et enfin nationale, où, pour cette édition, ils ont seulement été deux à obtenir la Médaille d’or. « C’est beaucoup de travail personnel pour acquérir les connaissances, de la pratique, et aussi bien savoir gérer la pression et son temps. Tout le travail que je fais à Plo Bike m’a beaucoup aidé pour le concours ! »

CDI ou apprentissage ? Apprentissage !

Alors qu’il obtient son bac pro, Cédric s’apprête à solliciter son maître de stage pour poursuivre l’aventure. Les liens qu’ils ont créés sont forts : « C’est lui qui m’a mis le pied à l’étrier ! » Le patron devance la demande de son stagiaire : il veut continuer avec lui, soit en CDI, soit en apprentissage si Cédric souhaite approfondir ses études. Cédric choisit la deuxième voie et s’engage dans un BTS Maintenance de véhicules, option Motocycles, en alternance, au Mans. Son emploi du temps est bien chargé : deux semaines en école entre passionnés, avec des projets à mettre en place et beaucoup de choses à apprendre, et deux semaines en entreprise, pendant lesquelles il passe aussi son permis moto. Cédric adore apprendre : il pense – mais c’est encore loin et rien n’est sûr – à prolonger avec de l’ingénierie, accessible après le BTS.

« J’ai conscience que l’apprentissage est un gros pari pour l’employeur. Il doit me former. Et c’est un défi pour moi aussi : il faut que je puisse assurer la cadence, être autonome, rapide… Je fais de la mécanique, des commandes de pièces, de la vente, je reçois les clients… » L’apprenti est totalement investi, et c’est pour lui la clé de sa réussite et de son épanouissement. C’est d’ailleurs l’attitude gagnante pour lui : « Il faut s’investir, savoir donner du temps. Il faut être motivé, et plus encre, savoir montrer que l’on est motivé. Écouter, prendre des initiatives, s’intéresser à tout : voilà ce que je recommanderai ! »

IMG_26231 IMG_4159

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.