Christine Moula : une bibliothécaire rouvre le bar-restaurant de La Trinité-Porhoët

IMG_20171117_145851280

Depuis le 8 septembre dernier, le Marc’hTray a rouvert ses portes. À sa tête, Christine Moula a décidé de redonner vie à cet établissement ancré dans l’âme de La Trinité-Porhoët. Tombée amoureuse de la Bretagne, portée par l’envie de changer de vie, sa nouvelle propriétaire a fermé la porte de sa vie de bibliothécaire pour rouvrir celles de ce bistrot de pays.

Depuis de longues années, Christine Moula et son époux profitaient des vacances pour visiter la France, et en particulier la Bretagne. Leurs aspirations et goûts les conduisent à revenir toujours dans notre région, jusqu’au jour où « à force de venir en vacances, on a eu envie de venir y vivre ».

Le Porhoët comme un aimant

Depuis la Champagne-Ardenne, ils convoitent la perle rare sur internet. Amoureux de la mer comme des terres, ils ne se résolvent pas à choisir entre la côte nord et la côte sud, alors ils tranchent et pointent le curseur de leurs recherches au milieu, en Centre Bretagne. L’accessibilité financière est aussi pour quelque chose dans leur choix.

C’est à la Trinité-Porhoët, en 2013, qu’ils deviennent propriétaires de leur résidence secondaire. L’envie de pousser encore d’un cran le changement est irrépressible, mais si son époux, professeur, trouve à se faire muter en Bretagne, il n’en est pas de même pour Christine, bibliothécaire dans la commune de Châlons-en-Champagne. « J’ai poussé mes recherches d’un poste de bibliothécaire jusqu’à Brest, sans résultat. » Alors, elle fait de ce qui était étonnamment son point faible – ses 26 ans d’expérience – un atout. Elle prend sa retraite anticipée et… advienne que pourra !

L’idée du bar germe quand, lors des vacances de Noël 2016, elle voit que le March’Tray est mis en vente. En février, elle et son mari se lancent et contactent l’agence. « C’était parti ! J’ai fait les stages nécessaires pour les licences de tabac et d’alcool et suivi les formations d’hygiène indispensables pour une entreprise de restauration. » Leurs deux grands enfants sont restés dans l’Est et leur fille, inscrite en terminale à Loudéac, les a suivis pour sa dernière année de lycée.

« Le local était ma priorité »

Reprendre le Marc’h Tray a été l’occasion de faire revivre un lieu emblématique de La Trinité-Porhoët et de créer des emplois locaux. La cuisinière du Marc’h Tray, qui mitonne depuis lundi 13 novembre le menu du restaurant ouvrier, est de Ménéac et la serveuse en salle de La Trinité-Porhoët.

Qui dit local, dit proximité ! C’était justement ce qu’aimait Christine quand elle était bibliothécaire : discuter, conseiller, débattre, échanger… L’espace cosy, composé de canapés et d’une bibliothèque garnie de romans, témoigne de son ancienne vie, ou plutôt de la passion de la lecture qui ne l’a pas quittée. Les clients sont invités à prendre place dans les fauteuils, à emprunter des livres, à venir en parler et confronter leurs points de vue. « Bien sûr, si vous souhaitez apporter des livres, vous pouvez ! J’ai même des livres en anglais qui vont arriver, donnés par des clients devenus des fidèles du lieu. »

De fil en aiguille, Christine tisse sa toile et propose des événements. Les prochains rendez-vous réguliers seront des cafés dédiés au tricot, à la couture, à la broderie, etc. « L’idée est de créer un lieu de rencontres, et même si ce n’est que 3 ou 4 participants à chaque fois, c’est déjà ça ! » Christine a les idées et l’énergie : reste à mettre les choses en place.

Une nouvelle vie à fond

Christine concède volontiers que sa nouvelle vie professionnelle est plus fatigante, par le fait d’être en permanence debout, mais aussi pour les horaires larges, de 7 h 30 à 20 h. Pour le moment, elle prend ses marques. Ses projets sont ceux d’un avenir proche : organiser quelques animations musicales selon les occasions et les rencontres, et fidéliser sa clientèle.

Les horaires sont amenés à évoluer : elle teste, elle observe. Les suggestions viennent à elle, opportunités qu’elle saisit avec bonheur : un guitariste anglais s’est proposé de donner des cours tous les lundis, une jeune artiste, Myrthe, jouera en concert le 8 décembre prochain.

Doucement, mais sûrement, le Marc’hTray, en dormition pendant une année, reprend vie.

IMG_20171117_145713625

Vous aimerez aussi...