Création d’un CAPES pour le gallo

QUESTIONS AU GOUVERNEMENT – Question écrite n° 521 à M. le ministre de l’éducation nationale sur la création d’un CAPES pour le gallo

Question publiée au JO le : 08/08/2017

Texte de la question

M. Paul Molac attire l’attention de M. le ministre de l’éducation nationale sur la création d’un CAPES pour le gallo, langue romane de Bretagne. Cette langue vivante, parlée par près de 200 000 personnes bénéficie depuis 1983 d’une option au baccalauréat, et un enseignement du gallo existe officiellement en lycées et en collèges, ainsi qu’à l’université. Paradoxalement, l’éducation nationale ne forme aucun enseignant pour assurer cette option ni ces enseignements. Or en l’état actuel de la réglementation, seule l’existence d’un CAPES, tel que c’est le cas pour la langue bretonne, permet l’ouverture de masters qui permettent de former de futurs enseignants. Alors que le nombre de locuteurs de gallo est en baisse, il convient donc de tout mettre en œuvre pour permettre son apprentissage. C’est pourquoi il lui demande si le Gouvernement compte créer dans un avenir proche un CAPES de gallo.