La Chapelle-Caro : le geste fort des parents d’Emilie Morizot

En février dernier, Emilie Morizot, enseignante de 27 ans, originaire de La Chapelle-Caro, est parti trop tôt rejoindre les étoiles, victime d’une maladie foudroyante. Bien qu’anéantis par cette terrible nouvelle, ses parents, Elisabeth et Philippe, restaurateurs à La Chapelle-Caron, ainsi que son frère Antoine, ont tenu à honorer sa mémoire en soutenant l’une des causes qui lui tenait à cœur.

Une cagnotte pour les Blouses Roses

Suite à sa disparition, ses proches ont fait le choix d’ouvrir une cagnotte en faveur des Les Blouses Roses . Cette association, qui tenait particulièrement à cœur à Émilie, intervient dans les hôpitaux pour venir en aide et distraire les malades de tout âge, en particulier les enfants que la professeure des écoles affectionnait tant.

Grâce au mouvement de solidarité qui s’est mis en place entre les Yvelines, où résidait Emilie, et le Val d’Oust, c’est la jolie somme de 4000 euros qui a été récoltée.
La remise officielle du chèque a récemment eu lieu au château de Buc que la municipalité avait mis à la disposition de la famille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.