Loïc Bouvard, un homme de grande valeur

634

J’ai appris avec tristesse le décès de Loïc Bouvard, mon prédécesseur, député honoraire de la 4e circonscription du Morbihan.

Député de 1973 à 2012, vice-président de l’Assemblée nationale de 1988 à 1997, Loïc Bouvard était un homme de grande valeur qui a toujours su être à l’écoute du territoire et de sa population. J’ai encore pu me rendre compte de ses nombreuses qualités humaines lors de notre dernière rencontre, il y a quelques semaines.

Engagé, il n’avait pas hésité, dès l’âge de 15 ans, à se battre auprès des résistants du Maquis de Saint-Marcel. Un combat pour la liberté qu’il a continué de porter, en tant que député, durant 39 ans.

J’adresse mes condoléances les plus sincères à sa famille, à ses proches et à toutes celles et ceux qui ont eu l’opportunité de partager avec lui son engagement sans faille pour notre pays.”

Vous aimerez aussi...