Mille et un sourires : une formidable chaîne de solidarité pour aider les familles d’enfants malades

« Mille et un sourires est une association au grand cœur, constituée de personnes au grand cœur, qui apportent des sourires aux enfants malades, à leur famille et à leur fratrie. Ce sont pour eux tous que nous intervenons : les enfants, leurs parents, leurs frères et sœurs. Nous n’oublions personne. » Voilà comment Yannick Le Breton, actuel président, définit l’association qu’il fait vivre avec une douzaine de membres, quelque 250 adhérents et un large réseau composé de particuliers, entreprises, associations et écoles. Mille et un sourires, ce sont autant de sourires (et plus encore) à offrir aux enfants malades et à leurs proches, pour autant de sourires reçus en retour.

M 4

48 heures de Vélo avec Santé Form

Un soutien qui se partage

À l’origine de Mille et un sourires, il y avait l’association Fanou. Fondée en 2002, elle soutenait Fanou, surnom de Fabien, et sa famille. L’initiative rassemble à Saint-Marcel, puis dans les villes environnantes et s’étend au Morbihan. L’élan de solidarité s’intensifie et, en 2009, l’association telle que nous la connaissons aujourd’hui se transforme pour prendre son envol. Des sympathisantes du premier jour, Huguette, Henriette et Christine, sont restées dans les rangs, bientôt rejointes par de nouveaux bénévoles. Chacun s’engage avec son histoire, ses idées, sa sensibilité, « tous guidés par la reconnaissance et la volonté d’aider ». Yannick a vécu l’expérience d’être un parent d’enfant malade. Il a bénéficié du précieux soutien des habitants de sa commune, Missiriac, et d’associations, ce qui lui a fait prendre conscience du bienfait que cela représentait. « Ce soutien que l’on m’offrait, je le partageais avec les autres familles d’enfants malades, parce que c’est délicat de bénéficier d’une telle aide quand les autres ne l’ont pas, mais aussi et surtout parce qu’il était important pour moi de la partager. » Il cite un autre membre de l’association, Jean-Pierre, venu avec son expérience de papa d’un enfant décédé, aider et soutenir à son tour les familles prises dans cette épreuve.

Au plus près des familles

Toutes les énergies, expériences de vie et volontés sont mises au service des familles, qui sont au cœur de l’action de l’association. « Chaque réunion commence par le point sur les familles que nous aidons, car elles sont notre priorité, explique le président. Depuis 2009, nous en avons accompagné 60. Cette année, elles sont 25. » Si l’aide varie selon les besoins rencontrés ou exprimés, l’approche demeure la même : des sourires sincères et une juste préparation. « Nous arrivons toujours avec le sourire, même dans les situations les plus difficiles. Nous évitons certaines paroles. Nous faisons en sorte de nous placer comme des personnes ressources qui vont aider à avancer. Donner le sourire à la famille, c’est donner le sourire à l’enfant, et quand l’enfant sourit, c’est tout le monde qui sourit autour de lui. »

Chacun des 12 membres de l’association est le référent d’une ou plusieurs familles et va les aider dans de nombreux domaines : administratif, financier, accompagnement scolaire, réalisation de rêves… « Tout parent d’un enfant en fin de vie veut lui offrir le meilleur, passer avec lui le temps précieux qu’il lui reste à vivre et lui permettre de concrétiser tous ses désirs. L’aide de Mille et un sourires est aussi là pour ça. »

Offrir aux enfants malades, où qu’ils soient

Mille et un sourires accomplit sa mission d’aide aux enfants malades et à leurs familles partout où elle est demandée. C’est ainsi qu’elle a dépassé les frontières communales pour s’étendre au Morbihan, puis aux départements limitrophes, Ille-et-Vilaine et Côtes-d’Armor. Elle place son action au cœur des foyers et dans les hôpitaux — Rennes-Sud, SMPRE à Rennes-Pontchaillou, Vannes-Chubert et Yves-Le-Foll à Saint-Brieuc — où elle contribue à l’équipement des services pédiatriques en matériel médical, de loisir et éducatif, et au financement d’animations avec des éducateurs. « C’est important que des associations comme Rêves de Clowns, Haroz avec ses super héros, des cuisiniers, des artistes (…) interviennent dans l’hôpital. Cela casse le rythme du défilé de blouses blanches et aide le personnel à améliorer le confort des soins ou des examens. » L’aide de Mille et un sourires va également à la rénovation et l’entretien des maisons de familles à Rennes (partenariat avec l’association des Ajoncs), qui permettent aux parents de loger près de leur enfant hospitalisé, ou encore à l’association La Brise qui accompagne l’entourage d’enfants en soins palliatifs.

M 3

Don à l’hôpital de Saint-Brieuc

Fédérer, créer du lien, pour montrer que personne n’est seul

Toute l’année, Mille et un sourires fait parler d’elle. Événements, remises de chèques, participation à des courses avec des joëlettes, interventions dans les écoles, défis solidaires, partenariats avec des entreprises, rencontres de prestigieux parrains… Les actions, et donc les occasions de faire connaître l’association, ne manquent pas. Si cette sensibilisation permet de récolter des fonds, ô combien nécessaires à la concrétisation des missions de l’association, elle apporte également un soutien inestimable aux familles et aux enfants touchés par la maladie. La venue d’un parrain célèbre comme Romain Danzé (capitaine du Stade Rennais) ou Gilles Lamiré (navigateur), fait briller de mille paillettes les yeux des petits comme des grands. Une intervention dans une école, et ce sont des dizaines d’enfants qui prennent conscience de ce que vivent leurs camarades malades, qui regardent autrement la différence et le handicap. Une entreprise qui s’engage, et ce sont (pour ce citer qu’un exemple) des enfants qui arboreront un gigantesque sourire en ouvrant un mystérieux cadeau de Noël. Une course avec une joëlette, et ce sont des encouragements, des éclats de rire et des démonstrations de bienveillance qui fusent de toute part. « Dans toutes nos actions, nous montrons aux familles qu’elles ne sont pas seules, que nous sommes là pour les accompagner. »

M 7

Rencontre avec des joueurs du Stade Rennais

 « À l’avenir, nous voulons continuer à accompagner les familles, c’est notre priorité. » Cela passera par le maintien du formidable réseau de solidarité mis en place depuis 2009, mais aussi par le rapprochement avec les autres associations bretonnes qui œuvrent au profit des enfants et familles touchées par le handicap. « Parmi nos projets, nous souhaitons travailler en complémentarité avec d’autres associations partageant notre démarche d’aide, établir les besoins et offres des uns et des autres pour agir en partenariat, au plus près des besoins des familles d’enfants malades. »

 

Prochains rendez-vous :

Samedi 29 et dimanche 30 avril 207 : Triathlons à Guer-Coëtquidan.

Dimanche 30 avril 2017 : Balade et baptême à moto, à Guer.

Vendredi 12 mai 2017 : Assemblée générale de l’association, à Saint-Marcel.

Dimanche 21 mai 2017 : 3e édition du tournoi de rugby-touch, organisé par le club de Malestroit-Ploërmel, à Ploërmel.

2-3-4 juin 2017 : Tournoi de football jeunes à Pacé, 3e édition.

Samedi 16 septembre 2017 : Réunion des membres de l’association et des familles autour d’activités nautiques sur le trimaran de Gilles Lamiré à Cancale et visite du Grand Aquarium de Saint-Malo.