Morbihan. Les chambres consulaires misent sur plus de collaboration

La chambre de commerce et d’industrie, la chambre de métiers et la chambre d’agriculture du Morbihan ont présenté de manière conjointe leurs vœux pour l’année 2020. Une soirée au cours de laquelle ils ont insisté sur leurs besoins grandissants de coopération.

Dans un premier temps, Michel Aoustin, président de la chambre des métiers, a souligné le dynamisme de l’artisanat : au 1er janvier 2020, 2 188 entreprises artisanales ont été créées dans le Morbihan, soit une progression de près de 20 % comparé à l’année précédente.

Pour la chambre d’agriculture, ce sont Philippe Dressay et Alain Guihard, référents du territoire de Vannes et Questembert, qui ont présenté les changements à venir, notamment la fermeture du centre de formation de Crédin.

Jean-Pierre Rivery, président de la délégation de la CCI de Vannes, a évoqué la solidarité nécessaire entre les acteurs économiques. Mais aussi la baisse des moyens cette année. Leur offre de formation va, par ailleurs, devenir nationale. « Selon lui, il est donc nécessaire de se réinventer et de gérer les projets de façon collective, en collaboration avec les autres chambres consulaires.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.