Dissolution de l’Assemblée nationale : une grave décision

Paul Molac
Député du Morbihan
Conseiller régional de Bretagne

Ploërmel, le 10 juin 2024

Communiqué de presse

Dissolution de l’Assemblée nationale : une grave décision

Les élections européennes ont livré leur verdict hier soir. La victoire du Rassemblement national était attendue. Avec plus de 30% des suffrages, ce résultat m’inquiète profondément.

En revanche, l’annonce de la dissolution de l’Assemblée nationale était inattendue et nous plonge désormais dans une séquence dont nul ne maîtrise l’issue.

Cela fait depuis plusieurs années que le Président Emmanuel Macron gouverne, sans prendre en compte les préoccupations des Français. Il est ainsi devenu totalement inaudible, notamment au sein des espaces ruraux. Hausse de l’âge de départ à la retraite, perte des services publics, crise du pouvoir d’achat, du logement, des déserts médicaux…
la liste est longue pour des citoyens qui sont aujourd’hui exaspérés.

Je le dis sans détour : Emmanuel Macron porte une lourde responsabilité dans la situation de crise que nous traversons.

Je considère que le Rassemblement national n’est pas la solution. Leurs idées vont à l’encontre des valeurs humanistes nécessaires pour bâtir une société responsable.
Par ailleurs, leur programme va à l’encontre de la défense des intérêts bretons et d’une décentralisation essentielle pour redresser efficacement le pays.

En clair, je doute de leur capacité à régler les problèmes des Français.

Désormais, il est temps pour moi de prendre mes responsabilités. J’ai donc décidé de me représenter pour ces élections législatives, sans étiquette ni obédience, pour les concitoyens de ma circonscription et pour la Bretagne.

Paul MOLAC
Député du Morbihan

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.