Malestroit. Au Pont du Rock fête ses 30 ans

Emblématique du pays de Ploermel, Au Pont du Rock fête ses trente ans. Avec 22 500 spectateurs, on peut dire qu’il a fait le plein.

Comme tous les ans, l’ambiance était au rendez-vous, beaucoup de jeunes et aussi des moins jeunes. Ce festival sait rassembler. Cette année,les organisateurs ont fait péter les fusées pour fêter les 30 ans. Il faut dire que le pont du Rock est le plus vieux festival associatif de l’été en Bretagne.

Avec ses 900 bénévoles et un budget qui dépasse cette année le million d’euros, le festival s’autofinance à 97 % ….
Ce seuil d’autofinancement est la condition de la pérennité de ce festival car si l’Etat peut être généreux pour certains ce n’est pas le cas pour d’autres. J’ai dénoncé plusieurs fois à l’assemblée le fait que le ministère de la culture dépense 137 € par citoyen pour la culture en région parisienne et 15 € pour un habitant pour un habitant du reste de la France. Alors oui, les 900 bénévoles et l’organisation du festival peuvent être fiers de tout le travail accompli. Le festival ne pourrait avoir lieu sans eux !


Particularité, les toilettes chimiques sont proscrites. Le festival met en place des toilettes sèches avec de la sciure… tout cela ira faire du compost…. très différent des toilettes chimiques ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.