Paul Molac et 12 parlementaires bretons écrivent au Ministre de l’Education nationale

Récemment, l’inspection d’Académie du Finistère a décidé de mettre en concurrence l’apprentissage du breton et des langues étrangères au titre d’initiation, se reposant en ce sens sur une circulaire de 2017 du Ministre de l’Education nationale.

Cette décision prise sans concertation avec les élus locaux ou les représentants des parents d’élèves est dangereuse : cela revient à faire un choix entre l’apprentissage de l’anglais ou du breton pour les élèves.

Cette application de la circulaire fragiliserait grandement la filière de l’enseignement du breton par initiation dans les milieux scolaires. C’est pourquoi nous avons décidé avec mes collègues députés bretons d’écrire au Ministre de l’Education nationale afin de rectifier le sens de la circulaire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.