Travail en commission : reconnaissance du crime d'”écocide”

Demain en séance publique sera étudiée la proposition de loi relative à la reconnaissance du crime d’#écocide.

Je suis intervenu en commission à ce sujet : si la question de la qualification de “crime” peut légitimement se poser, il n’est plus question d’attendre désormais pour qualifier pénalement les atteintes portées à l’environnement, et à mettre en place une répression réellement adéquate.

Nous avons en Bretagne de douloureux souvenirs en la matière, comme par exemple les marées noires de 1978 (Amoco Cadiz) et 1999 (#Erika). Pour limiter la probabilité de chances que ces drames se reproduisent, nous devons mettre en oeuvre de véritables sanctions à la hauteur des enjeux.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.