Visite de Béganne

Paul Molac aux côté de Gwendal Amelot, producteur de Safran.

Paul Molac aux côté de Gwendal Amelot, producteur de Safran.

Béganne est une commune de 1 500 habitants dont le bourg surplombe la vallée de la Vilaine dans le Pays de Redon. Elle n’est pas très éloignée de Vannes et de Saint-Nazaire (50 km) ainsi que de Rennes et Nantes (80 km). Il y existe de nombreux équipements publics : école, restaurant scolaire, médiathèque, espace jeune, agence postale, salle polyvalente, terrains de sport ainsi que 24 logements sociaux, un logement communal d’urgence et un domicile partagé.

Les éoliennes

Béganne est également connue pour ses 4 éoliennes qui fournissent 2 000 foyers. Le projet a été mené par un groupe de citoyens qui se sont lancés dans une sacrée aventure : récolter des fonds des habitants du coin pour réunir un capital et un savoir-faire permettant de créer ces éoliennes. Ils ont un peu essuyé les plâtres et tout ne fut pas facile mais ils ont mené à bien ce projet, bravo. Cette initiative tellement atypique, est considérée comme un modèle en France et bien au-delà. La nouvelle a même fait la une d’un journal japonais.

Le port de plaisance

Béganne est aussi connu pour son port de plaisance sur la Vilaine : Folleux. La mairie prévoit un aménagement de passerelle pour passer sur la commune voisine de Péaule et une liaison plus aisée avec le bourg. Le vendredi de l’ascension 2016, Folleux sera marqué par l’évènement « Vilaine en fête ». Pendant l’été, un marché est organisé le jeudi et est suivi d’un concert.

Un dynamisme économique

Forte de son dynamisme économique, on trouve à Béganne une vingtaine d’exploitations agricoles, surtout productrices de lait. J’ai visité deux entreprises tenues par des passionnés. La première est une exploitation qui produit du safran. Cette épice, connue depuis le moyen-âge, demande un travail minutieux. Il s’agit de produire une sorte de crocus et de récupérer le pistil. Quelques grammes suffisent pour donner du goût. Gwendal Amelot et son épouse cultivent les plantes et proposent du safran et des produits aromatisés au safran. Amateurs de goûts nouveaux n’hésitez pas à visiter le site internet : safrandevilaine.fr.

La seconde entreprise, « MonsieurCyberMan » recycle du matériel informatique. D’assembleur, le dirigeant, est devenu désosseur. Il récupère les pièces des vieux matériels informatiques ou parfois les matériels eux-mêmes quand il s’agit de collectors. Par exemple un des premiers Apple assemblés par Steve Jobs dans son garage. Les pièces sont vendues sur Internet et s’exportent dans le monde entier. Sur les pièces non réutilisables, les métaux sont récupérés. Le patron a décidé de s’installer à Béganne après avoir vécu longtemps en région parisienne. Un excellent choix.

Merci à Bernard Ryo, à son conseil municipal et à sa Directrice générale des services pour l’excellent accueil et la visite de la commune. On y retournera bientôt !

Paul Molac en compagnie de Bernard Ryo, maire de Béganne.

Paul Molac en compagnie de Bernard Ryo, maire de Béganne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.